Le partage

L’association a fait découvrir ses œuvres à la chapelle Saint-Dominique lors d’une exposition.

midi-libreLa photo était à l’honneur ces derniers jours ! En effet l’exposition de photos traditionnelle du Photo Club Mendois se tenais à la chapelle Saint-Dominique. Celle-ci s’est terminée ce jeudi 24 décembre, la veille de Noël. Un beau cadeau en avance que réunit une sélection de photos de 84 photos de 38 membres exposants du club. L’ensemble des tirages sont numériques mais il y a quand même deux photos provenant d’un appareil argentique, avec des petits formats comme des grands.

Ce méli-mélo de photos n’avait pas spécialement de thème, puisque l’expo réunit les différents lieux que les membre ont pu visiter au cours de l’année. On y retrouve des paysages, des portraits, des animaux…

« C’est l’exposition traditionnelle de Noël qui est le reflet de la production des membres au cours de l’année », explique Jean-François Salle photographe professionnel et coprésident du Photo Club.

Polar photo

Toutefois, au fond de la chapelle Saint-Dominique se trouve une mini-exposition sur le thème du polar. Sous la forme de bande dessinée, cette série de photos est née grâce à l’idée de Nadège Talagrand. Le but était de créer une ambiance, un esprit. La mise en scène des photos s’est donc déroulée dans les petites ruelles mendoises, au cœur de la nuit. Ce « polar photo » a également été présenté à Chanac et à La Canourgue.

Mais le Photo Club Mendois ne peut pas se résumer à ses expositions. Le club date de 1957. À l’origine, il était centré sur le cinéma dû à ses créateurs cinéastes amateurs. Il s’est tourné progressivement vers la photo et à su réunir des membres fidèles. « C’est un partage, c’est d’ailleurs un peu le rôle d’un club. Les gens viennent par passion ou pour apprendre à maîtriser leur appareil. Il peut y avoir des professionnels comme des amateurs. Nous les anciens, on est là pour guider un peu », annonce Jean-François Salles. D’autant qu’il n’y a pas de conditions d’admissions et les membres accueillent à bras ouverts quiconque souhaite y entrer.

Le club ne démérite pas dans les compétitions photos organisées par la fédération française. Après avoir fini premiers de la région dans le thème de « l’image projetée », ils ont pu accéder au concours national 2 où ils ont terminé parmi les dix premiers; ce qui leur a ouvert l’accès au concours national  et ils ne comptent pas s »arrêter là. « La championnite, on ne l’a pas trop, mais c’est un facteur de progrès de participer à des concours de photos », précise Jean-François Salles. Cette association, pas radine sur les conseils photos ne manque donc pas de panache.

Source : Midi-libre